Renaissance Mbeki contraint de faire des médicaments contre le SIDA

Mbeki contraint de faire des médicaments contre le SIDA

Le gouvernement sud-africain a cédé sous pression Il y a une semaine, le gouvernement a décidé de mettre en place un plan national pour fournir de la névirapine aux femmes enceintes séropositives et à leurs bébés pour qu’ils puissent réduire le risque de transmission du virus aux bébés. Les femmes qui ont été violées bénéficieront également du changement de politique puisque tous les hôpitaux publics pourront leur offrir la zidovudine comme prophylaxie post-exposition. Les femmes seront pleinement informées des effets secondaires. Le cabinet semble également avoir admis que le traitement antirétroviral peut parfois prolonger la vie des personnes vivant avec le SIDA. Le changement intervient après que des pressions ont été exercées sur le parti au pouvoir du Congrès national africain (ANC) assister. plusieurs quarts importants. Le mécontentement des partisans du parti et des rangs des hauts responsables du département de la santé, qui auraient menacé de démissionner, a aidé à faire pencher la balance.