Mental Lignes directrices de la British Hypertension Society

Lignes directrices de la British Hypertension Society

Éditeur — Williams et al dans leur résumé des directives de la British Hypertension Society disent que les gens avec “ haute normale ” la tension artérielle systolique (130-139 mm Hg) ou la pression artérielle diastolique (85-89 mm Hg) et les personnes qui ont eu des lectures de pression artérielle élevée à tout moment auparavant devraient faire mesurer leur pression artérielle annuellement.1 Cela implique que tout patient qui a La pression artérielle systolique supérieure à 130 mm Hg devrait donc être maintenue sous revue annuelle. Une recherche dans notre base de données de médecine générale de 6200 patients a montré que 1700 sont tombés dans cette catégorie. Une vérification de pratiques similaires montre que ce chiffre est raisonnablement représentatif dans notre région. Notre population de pratique est inférieure à la moyenne en âge et en privation. Quelques calculs simples suggèrent que, en tant que pratique, nous devons passer en revue 34 patients par semaine. Puis-je demander aux auteurs quelle considération a été donnée aux implications pratiques de leurs directives? Ont-ils regardé comment cette directive pourrait être mise en œuvre? Ont-ils examiné l’effet que cela pourrait avoir sur les budgets de prescription déjà dépassés? Quelle incidence cela aura-t-il sur la charge de travail? Les chiffres ci-dessus suggèrent que cette directive est impraticable dans le monde réel de la médecine générale.