Santé mentale Les personnes sourdes ‘peuvent voir mieux’

Les personnes sourdes ‘peuvent voir mieux’

“Les personnes sourdes de naissance peuvent être en mesure de réaffecter la zone de leur cerveau utilisée pour entendre pour stimuler leur vue”, a rapporté BBC News. Il a dit que bien que les personnes sourdes rapportent souvent que leurs autres sens sont améliorés, il n’a pas été clair comment le cerveau fait cela.

L’étude derrière cette histoire a comparé la vision de trois chats sourds de naissance et de trois chats entendants. Les chercheurs ont découvert que les chats sourds avaient une meilleure vision périphérique et une meilleure détection des mouvements que les chats entendants. Ils ont également constaté que ces améliorations semblaient être causées par des changements dans la fonction cérébrale dans les zones normalement associées à l’audition.

Ces résultats permettent de mieux comprendre comment le cerveau peut compenser la perte d’un sens. D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si des changements similaires se produisent dans le cerveau des humains qui sont sourds dès leur plus jeune âge. Cependant, une telle recherche peut être difficile à réaliser, car elle devrait utiliser des techniques d’imagerie cérébrale non invasives.

D’où vient l’histoire?

L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’Université Western Ontario au Canada et d’autres universités américaines et allemandes. Il a été financé par les Instituts de recherche en santé du Canada, les Sciences naturelles et le Conseil de recherches en génie du Canada, la Deutsche Forschungsgemeinschaft et les National Institutes of Health des États-Unis. L’étude a été publiée dans la revue à comité de lecture Nature Neuroscience.

La couverture de cette étude par BBC News était précise et équilibrée.

De quel type de recherche s’aggissait-t-il?

Ce fut une étude sur les animaux chez les chats qui cherchent à savoir si le cerveau peut compenser la surdité en améliorant la vision. Les chercheurs rapportent que lorsque le cerveau perd un sens, il compense souvent en améliorant les autres sens intacts. Par exemple, certaines études ont montré que les personnes sourdes ont une meilleure fonction visuelle. Il a été suggéré que cela pourrait être dû au fait que la partie du cerveau normalement impliquée dans l’audition (le cortex auditif) est recrutée pour effectuer des tâches visuelles. Cependant, cela n’a jamais été prouvé.

Qu’est-ce que la recherche implique?

Les chercheurs ont comparé les capacités visuelles de trois chats sourds et de trois chats non-sourds. Les sourds étaient sourds depuis la naissance et leur surdité a été confirmée par un test standard. Les chats ont également reçu sept tests différents de leur vision, notamment:

les placer dans un espace ouvert pour voir s’ils pourraient trouver et approcher avec précision les lumières LED rouges placées à différentes positions dans leurs champs visuels, des zones centrales aux zones périphériques de vision

tests de détection de mouvement et test de la capacité à détecter différentes directions de mouvement; détecter différentes vitesses de mouvement; distinguer un motif de grille grise d’un champ uniformément gris; distinguer des lignes parfaitement alignées sur celles qui ne l’étaient pas; et pour faire la différence entre une ligne verticale et une ligne non verticale.

Les chercheurs ont également examiné le rôle du cortex auditif dans les différences de vision. Ils ont également étudié s’ils pouvaient identifier les parties du cortex auditif qui exécutaient des fonctions visuelles spécifiques. Ils l’ont fait en implantant un «cryoloop» (tubes en acier inoxydable) dans le cerveau des chats après leur formation initiale et les tests visuels étaient complets. Ils ont utilisé le cryoloop pour refroidir temporairement différentes zones du cortex auditif, ce qui a empêché ces zones individuelles de fonctionner correctement, permettant ainsi aux chercheurs de voir quel effet cela avait sur la vision.

Quels ont été les résultats de base?

Les chats sourds avaient une meilleure vision périphérique et une meilleure détection de mouvement que les chats entendants. Les chats sourds ne différaient pas des chats entendant dans leur capacité à détecter différentes directions de mouvement ou différentes vitesses de mouvement, ni à distinguer les autres tests visuels effectués.

Les chercheurs ont constaté qu’ils pouvaient identifier les zones spécifiques dans le cortex auditif qui effectuaient les fonctions visuelles améliorées. La zone impliquée dans la vision périphérique améliorée s’est avérée être le champ auditif postérieur, une zone qui est habituellement impliquée dans la localisation d’où proviennent les sons. Ils ont constaté que la zone située en haut du cortex auditif (appelée zone dorsale) était responsable de la détection améliorée du mouvement. L’inhibition du cortex auditif des chats sourds (par refroidissement) n’a pas eu d’effet sur leurs autres capacités visuelles non améliorées.

Comment les chercheurs ont-ils interprété les résultats?

Les chercheurs concluent qu’une meilleure vision chez les personnes sourdes est le résultat d’une réorganisation de la partie du cerveau impliquée dans l’audition (le cortex auditif). Ils disent qu’ils pourraient identifier les zones exactes du cortex réorganisé qui étaient responsables des fonctions visuelles améliorées individuelles.

Conclusion

Cette recherche a montré que les chats sourds de naissance peuvent compenser cela en développant une meilleure vision que les chats entendants. Ces améliorations de la vision semblent être dues au fait que les parties auditives du cerveau adoptent de nouvelles fonctions visuelles.

Ces résultats nous permettent de mieux comprendre comment le cerveau peut compenser la perte d’un sens. Cependant, l’étude ne peut pas nous dire si des changements similaires se produiraient chez les chats qui deviennent sourds à l’âge adulte ou, plus important encore, si des changements similaires se produisent dans le cerveau des humains. Les recherches visant à déterminer si des changements similaires se produisent chez les humains devraient utiliser des techniques d’imagerie cérébrale non invasives.