Puissance Implications révolutionnaires de la loi de 1848 sur la santé publique

Implications révolutionnaires de la loi de 1848 sur la santé publique

Cette édition de la semaine marque le 150e anniversaire de la loi de 1848 sur la santé publique et trois articles discutent de ses implications. À la p 587, Christopher Hamlin et Sally Sheard présentent une perspective historique, affirmant que la loi d’Edwin Chadwick marquait le début d’une approche proactive de la santé publique, l’État garantissant des normes et donnant les moyens aux collectivités locales d’agir. Bien que l’acte fût un compromis, les auteurs sont frappés par sa sagesse pratique et ses implications révolutionnaires. Dans leur regard sur l’avenir, Iqbal Shram et John Ashton soulignent que l’affirmation de Chadwick selon laquelle les menaces majeures pour la santé humaine proviennent de l’environnement est maintenant largement acceptée (p 592). Depuis l’action de Chadwick, le rôle de l’Etat dans les affaires publiques a considérablement augmenté, et Shram et Ashton suggèrent un développement supplémentaire, une commission de santé publique indépendante pour évaluer les implications de toutes les politiques gouvernementales sur la santé publique. Enfin, le médecin en chef sortant, Kenneth Calman, donne un point de vue personnel sur l’influence de l’acte sur sa pensée en matière de santé publique (p 596).