Neuropsychiatrie Évite ces restes qui se cachent dans ton frigo, ils pourraient te rendre malade

Évite ces restes qui se cachent dans ton frigo, ils pourraient te rendre malade

Dans le passé, les experts ont averti que manger des restes de riz pourrait causer un cas d’intoxication alimentaire. La cuisson du riz ne détruit malheureusement pas toujours tous les pathogènes qui y résident; il y a aussi un risque plus élevé d’intoxication alimentaire lorsque le riz est laissé à température ambiante.

Le Dr Bejamin Chapman, spécialiste de la salubrité des aliments à l’Université de l’État de Caroline du Nord, a déclaré lors d’une entrevue qu’un agent pathogène, connu sous le nom de Bacillus cereus, est répandu dans le riz séché. Bien que l’agent pathogène soit communément présent dans le sol et la nourriture, certaines souches peuvent causer des dommages aux humains.

Selon le Dr Chapman, les spores de Bacillus cereus peuvent survivre sur le riz – même lorsqu’il est cuit. Si le riz est conservé à température ambiante après la cuisson, les spores peuvent croître et se propager. Dès que ces spores germent, elles libèrent des toxines qui comprennent celles qui résistent à la chaleur. Bien que le nombre d’infections à Bacillus cereus ne soit pas clair, un rapport suggère qu’il constitue jusqu’à deux pour cent des maladies d’origine alimentaire.

Une étude publiée dans Epidemiology and Infection a déclaré que le riz bouilli doit être maintenu chaud (plus de 63 degrés Celsius) ou refroidi immédiatement, et être placé dans un réfrigérateur dans les deux heures après la cuisson. Le riz frit ou bouilli ne doit pas être conservé dans des conditions chaudes, en particulier dans la plage de 15 à 50 degrés Celsius; cette température est idéale pour la multiplication des bactéries.

Pendant ce temps, le Dr Donald Shaffner, chercheur en alimentation de l’Université Rutger, a averti qu’il y avait des restaurants qui cuisinaient un gros lot de riz, puis le gardaient à température ambiante toute la journée. Le meilleur moyen pour ces restaurants d’éviter les intoxications alimentaires est de réfrigérer les restes de riz deux heures après la cuisson.

Il est important de noter qu’il existe différents types de riz, et que certains peuvent être conservés à température ambiante sans risque d’intoxication alimentaire. Le riz de sushi, par exemple, peut être laissé à la température ambiante en raison de son contenu, qui inclut le vinaigre. Les propriétés acides dues au vinaigre rendent impossible la croissance bactérienne.

Les aliments que vous ne devez pas réchauffer

Alors que sur le sujet des restes, voici la liste des aliments que vous ne devez pas réchauffer. Ces aliments provoquent une intoxication alimentaire, surtout s’ils ont été mal stockés. Restez également en sécurité en évitant les micro-ondes lors du réchauffage des aliments.

Pommes de terre – Les pommes de terre doivent être immédiatement réfrigérées. Si on les laisse refroidir à température ambiante, une bactérie appelée Clostridium botulinum peut se développer. Cela peut conduire au botulisme. une maladie rare qui pourrait mener à la paralysie.

Champignons – Les champignons doivent être consommés au moins 24 heures après leur préparation. Les champignons sont riches en protéines, mais les protéines se détériorent rapidement dès que vous coupez le champignon. Il est sécuritaire de manger des champignons s’ils sont réchauffés à haute température.

Œufs – Les œufs peuvent être réchauffés, mais cela doit être fait correctement. Lors du réchauffage, les œufs doivent atteindre une température interne de 74 degrés Celsius afin de s’assurer qu’ils sont sans danger pour la consommation. Il est sage de ne pas réchauffer les œufs au micro-ondes si vous n’avez pas de thermomètre alimentaire.

Poulet – Réchauffer le poulet peut entraîner des problèmes digestifs. La composition en protéines de la viande peut être modifiée pendant le réchauffage.

Épinards, céleri et betteraves – Les épinards, le céleri et les betteraves contiennent des niveaux élevés de nitrates qui peuvent être cancérigènes lorsqu’ils sont réchauffés. Cela se produit lorsque ces aliments sont chauffés, stockés, puis réchauffés.